Dominique Naert - Nous n'avons pas la capacité de changer le monde, mais celle de changer notre propre vision du monde…/… We can't change the world, but we can change our view of it.
 
juil
25

Le Compagnon et le Valet.

Ecrit par Dominique

Le Compagnon et le Valet.

L’ordonnance de 1419 est intéressante a un autre titre : il n’est question de « compaignons » qu’en ce qui concerne les passants alors que pour ce qui est des ouvriers de la ville ils sont qualifiés de « varlez» ; les trois catégories qui composent la corporation sont les apprentis, les valets et les maîtres alors que le terme compagnon revêt une signification autre qui correspond à une organisation de passants ; une sentence du Châtelet du 10 mars 1506 le confirme : « Avons fait et faisons défenses aux eux disans roy et compagnons du mestier de couturier prétendans avoir aucun pouvoir, puissance, ne prééminence plus que les autres varlets et apprentiz de iceluy mestier de faire aucunes assemblées, compaignies, conventicules, cofrarie, disnez, souppers, ne banquetz pour traiter de leurs affaires, sur peine de prison » (A.N., livre gris, Y,6 F6 61 Vo). Le terme de « Compagnon » sera employé très vite ensuite pour désigner le « Valet » dans l’institution locale, sans doute parce que de nombreux compagnons se sédentarisant, le terme leur reste alors que l’Organisation elle-même ne leur est plus redevable de quoi que ce soit, au contraire ; le compagnon qui se fixe dans une ville et qui arrête son voyage ( on ne peut pas parler encore de Tour de France), est alors « remercié » et n’est plus considéré que comme un « valet » ( ce terme n’est pas péjoratif à cette époque), un « esponton », un « cornichon », un « agrichon », … sobriquets qui seront employés au 18e siècle au moins pour désigner ceux qui n’appartiennent pas au « devoir ». Nous verrons aussi plus tard des maîtres issus du Compagnonnage et ayant eus accès à la maîtrise, après la réalisation d’un chef d’œuvre contrôlé par la maîtrise locale, être « interdit de boutique » parce qu’ils ne payaient pas assez, ou qu’il ne nourrissaient pas suffisamment les compagnons du devoir. Dans la Sentence du Châtelet, on peut noter l’évocation d’un « Roy », terme que l’on retrouvera encore et qui sera remplacé plus tard et selon les métiers et les compagnonnages par des termes militaires, « capitaines, lieutenants, prévôts… », ou spécifiques comme « premier en ville, rouleur ou rôleur… ». Henri Hauser signale qu’en 1768, un mémoire de police de Dijon nomme le premier en ville des Compagnons Chaudronniers, « roi ou chef du Devoir ».

Par ailleurs, l’ordonnance de 1419 évoque pour la première fois un autre métier concernant ce type d’organisation ouvrière et qui n’est pas issu des métiers de bâtisseurs ; de nombreux métiers apparaîtront rapidement dans tous les secteurs de l’artisanat et de l’industrie développée par les cisterciens autour des moulins à eau : forge, foulon, tannerie, couleurs… De fait, le métier de cordonnier avait acquis à Troyes, si ce n’est un privilège particulier, tout au moins une reconnaissance singulière : le pape Urbain IV, né à Troyes, avait fait construire, à l’emplacement de l’habitation familiale, une basilique qui porte son nom ; elle sera considérée dans l’histoire de l’architecture, comme l’ultime perfectionnement technique de l’art gothique ; or, son père, Panthaléon, était cordonnier. C’est dans cette atmosphère particulière de l’effervescence des foires, que les métiers continuent leur essor à Troyes alors que dans la majeure partie du pays de France règne la pauvreté ; les maîtres d’œuvres et les hommes de métier les plus compétents avaient été obligés de fuir le pays pour aller travailler dans le reste de l’Europe, sur les chantiers de cathédrales toujours en cours. A Troyes, tous ces hommes de métier pouvaient exercer leurs talents sans aucun soucis ; les organisations que l’on nommera bientôt, compagnonniques, sont présentent pour réaliser ces travaux.

Leave a Reply

videos

WWW Liens

Dernieres publications

Commentaires récents

Mots-clefs

Actualités apprentissage Boorstein Bâtiment durable Chervel classique Compagnon conscience cursus Descartes Diderot Diplôme universitaire Dolto Edgar Morin entreprise filiation formation geste humaniste humanité Jack Lang métier métiers outil Platon pédagogie Pétrarque responsabilité rite rituels Ruano-Borbalan savoir savoir-être symbole symbolisme système scolaire Tour de France Transmission Troyes trésors nationaux UNESCO VAE Virgile école éducation nationale
Totales: 237914
Hoy: 252